Concours d’architecture quartier d’habitation à Beauregard-Dessus

Implantation

Plus que les contraintes liées au programme, c’est l’exposition et le paysage que le site offre lorsque nous arpentons celui-ci, qui nous ont conforté dans la morphologie des bâtiments et l’implantation donnée au projet.

Les bâtiments doivent compléter le tissu urbain, à son échelle, avec une intégration maîtrisée dans l’environnement bâti et un faible impact sur le paysage. Les quatre bâtiments s’articulent autour d’une place de quartier, générant des places secondaires, plutôt dévolues à des activités côté nord, et à caractère calme et contemplatif au sud.

Les volumes des bâtiments implantés par rotation isotropique, confèrent une dynamique de « mouvement » au site et permet le maintien des dégagements et perspectives des bâtiments alentours.

L’implantation confère au futur quartier une identité forte, avec des ouvertures et accès depuis la rue Edouard-Dubois, des perspectives variées, arrêtées et dynamiques, entre les volumes et espaces, tout au long des parcours. La lumière sera changeante à toutes les heures sur les différentes surfaces de volumes.

Les espaces publics offrent ainsi différentes gradations, allant de l’espace public collectif extérieur à l’espace privé collectif intérieur.

Le respect de la topographie du terrain naturel est essentiel afin de préserver les vues. L’implantation proposée permet le maintien des dégagements visuels, tout en préservant les rapports de gabarits entre immeubles et vis-à-vis de l’environnement alentour.

Impact minimum sur le terrain en maintenant au maximum les niveaux de terrain naturel et en créant des sous-sols ne dégageant pas de surplus d’excavation, diminuant ainsi les terrassements, les transports, ainsi que les effets de barrage dans le terrain. Étude approfondie des conséquences sur les eaux de surface et souterraines, permettant la récupération et l’infiltration en fonction des aménagements paysagers.

Les liaisons entre le haut et le bas de la parcelle sont possibles à travers une succession de places, lieux de rencontre et aménagements extérieurs, de rampes et escaliers intégrés et architecturés, de manière à ce que l’ensemble du site soit accessible aux personnes à mobilité réduite.

Une bande végétale et de jeux ondulant et traversant la parcelle d’est en ouest donne une cohérence à l’ensemble. Cet élément central permet la gestion de la pente naturelle entre bâtiments, générant des places en terrasses, aux identités et fonctions propres.

Bâtiments

La morphologie des bâtiments reprend les codes et les caractéristiques du tissu urbain environnant, soit une forme en L, permettant de ménager un maximum d’échappées visuelles, soit en plan, soit en coupe.

Le dernier étage de chaque bâtiment subi un décrochement sur la moitié de sa surface, permettant aux immeubles situées à l’arrière de bénéficier d’échappées visuelles. Le travail en coupe permet l’aménagement, en toiture, de terrasses collectives aménagées offrant des vues panoramiques sur le lac et les Alpes depuis chaque bâtiment. Ces surfaces se veulent comme des lieux de rencontre et de convivialité collectifs.

Chaque bâtiment possède sa propre identité à travers différentes nuances de teintes en façade. Il s’agit là de donner une identité propre à chaque immeuble, afin que chaque locataire s’approprie les lieux.

Organisation

La mixité des logements, et par conséquent des habitants, est un facteur de réussite du projet. Familles, personnes âgées, personnes à mobilité réduite et étudiants pourront se côtoyer et utiliser des espaces de rencontre communautaires ouverts sur la distribution verticale et horizontale.

Les espaces communs de service, tels que buanderies, locaux vélos longue durée, locaux poussettes, sont en lien direct avec les entrées d’immeubles et les places extérieures dans le but de favoriser la convivialité et les rencontres.

L’aménagement des circulations et des distributions verticales sont ouverts et lumineux à travers des ouvertures dans les dalles depuis la toiture.

Chaque logement bénéficie d’un séjour ouvert sur la cuisine, d’un prolongement extérieur généreux afin de préserver les vues sur le paysage et le lien avec l’environnement social.

Des locaux commerciaux sont prévus au nord de la parcelle, en lien avec l’avenue Edouard-Dubois, permettant ainsi l’implantation de commerces locaux, favorisant la vie du futur quartier.

Le parking souterrain est situé sous la place et l’assiette des bâtiments. Les accès sont idéalement placés en bordure de parcelle, de manière à supprimer tout véhicule motorisé de l’intérieur de la parcelle. Le parking se superpose par strates successives dans la pente naturelle du terrain. Le parking est divisé en deux parties distinctes, soit 1/3 des places pour le parking côté sud et 2/3 des places pour le parking côté nord. Aucune liaison véhicules entre le nord et le sud n’est possible.

Organisateur :  FidFund Management SA

Année : 2020

En partenariat avec Felix Brussow, architecte paysagiste

Bonne visite et a-trait vite...